Nos Techniques
Lasers
Injections
Soins VISAGE
Soins CORPS
Soins CHEVEUX
Vos Besoins

Détatouage Laser

Bonne nouvelle, il est possible de « revenir en arrière » ! En effet, parmi plusieurs alternatives, le détatouage au laser est la plus connue, reconnue la plus efficace pour retirer un tatouage professionnel, plus ancré dans le derme. Dans quelles conditions, à quel prix, comment cela fonctionne-t-il ? Voici les réponses à toutes vos questions !

Nous avons toutes et tous dans notre entourage une personne tatouée, peut-être l’êtes-vous vous-même. Si la plupart du temps cette décision s’est avérée en tous points satisfaisante, ce n’est malheureusement pas le cas pour tout le monde. Une erreur de jeunesse, une plaisanterie, la rencontre d’un tatoueur expérimenté, ou encore un simple changement d’envie peuvent nous faire regretter le résultat du tatouage.

Notre centre LE MEL, à la Roche Posay (86), vous propose le laser RevLite : laser Q-Switched Nd : Yag de nouvelle génération, de la marque Cynosure approuvée par la FDA (Haute Autorité de Santé Américaine).    

Utilisé pour le traitement efficace du détatouage et des tâches pigmentaires, des peelings, mais aussi très apprécié pour les pilosités excessives ; le blanchissement du duvet noir du visage qui ne peuvent pas être traités au laser dépilatoire qui permet de rendre les poils invisibles pendant 2 à 3 mois sans effet de stimulation.

Comment fonctionne le détatouage au laser ?

Le détatouage au laser fonctionne par impacts photo-mécaniques, dont la durée sera de l’ordre de la nanoseconde ou même de la picoseconde suivant le laser utilisé, provoquant la fragmentation des gouttes d’encre dans la peau tout en les réduisant jusqu’à ce que ces fragments atteignent la taille de 5 ou 10 μ (microns), pour être ensuite résorbés par l’organisme à l’aide de cellules macrophages. Vulgarisons le phénomène : ces cellules macrophages vont, comme leur nom l’indique, « manger » cette poussière d’encre pour ensuite l’éliminer progressivement et nettoyer l’organisme au fil des séances et au fil des mois.

Dans l’optique de préserver au mieux les tissus environnants et éviter les brûlures potentielles, la puissance du laser, dispersée sur un à deux centimètres par impulsion, ne doit pas dépasser un certain ordre de puissance, sachant que celle-ci atteindra facilement les 200 mégawatts,

Certains effets sont immédiatement – et temporairement – visibles dès l’arrêt du laser. Votre tatouage se trouvera flouté, revêtant parfois un aspect blanchâtre, effet étant seulement dû au gaz libéré par le laser lors de l’intervention. Il faudra cependant plusieurs séances afin que le tatouage soit réellement plus terne et moins visible. Il est normal qu’aucune différence ne soit visible à l’issue de ces premières impulsions, soyez tout de même rassurés, le tatouage s’effacera au fil des interventions, tandis que votre peau retrouvera sa couleur naturelle dans la très grande majorité des cas.

Cette technique non invasive utilise un faisceau de lumière à haute énergie pour éliminer les dépôts de mélanine.
La configuration via les nanosecondes va dissoudre les pigments et entraîner une action sur la stimulation du collagène de la peau. Cette action va permettre de renouveler la peau et de resserrer les pores, rides et cicatrices...

Les faisceaux de lumière restent groupés et ne s’éparpillent pas hors de la zone ciblée. Le mérite de ce laser est qu’il permet de traiter une cible bien précise sans risquer d’endommager les tissus cutanés avoisinants.
Ces performances de haut niveau leur permettent d’obtenir des résultats remarquables sur les tatouages de toutes couleurs d’encres et de traiter de nombreuses lésions pigmentaires épidermiques et sous-cutanées (taches de rousseur, taches de vieillesse, grains de beauté, nævus de Ota et taches café au lait) rapidement et efficacement.  

DÉROULEMENT DE LA SÉANCE

Avant la séance : il est nécessaire du consulter un de nos médecins spécialistes du laser RevLite au centre LE MEL (86). Il pourra prendre connaissance de la zone à traiter et savoir au préalable quelle longueur d’onde il faudra utiliser pour une efficacité du traitement. Une crème anesthésiante peut-être appliquée quelques minutes avant.

La durée de la séance varie en fonction de la zone à traiter et de son importance.

Après la séance : on observe souvent une discrète coloration blanche accompagnée d’une rougeur nette autour de la zone traitée. Dans certains cas, notamment lorsque l’on pratique une anesthésie locale ou en fonction de la zone traitée, celle-ci peut apparaitre légèrement gonflée durant les 2 ou 3 jours suivant la séance.

En quelques jours, la peau devient plus sèche avec quelques petites croutes qui disparaitront spontanément. Dans de rares cas, des phlyctènes (coques ou bulles) passagères se forment.

Précautions

Il est recommandé de ne pas avoir été exposé au soleil les 15 derniers jours avant la séance. Aussi ne pas être sous traitement antibiotique photosensibilisant.

Comment se préparer au détatouage?

Plus concrètement, une fois tous les détails passés en revue et les séances programmées, vous voilà parés pour effacer ce mauvais souvenir.

Avant toute chose, il faut garder en tête que le détatouage professionnel, outre le prix plus élevé, provoque une douleur plus importante, bien que surmontable. Néanmoins, comme toute donnée subjective, la douleur dépendra du seuil de tolérance de chacun. Si vous craignez de ne pas supporter cette sensation de coups répétés d’élastique, il vous sera tout à fait possible d’appliquer une crème anesthésiante une à deux heures avant la séance, ainsi l’expérience vous sera moins désagréable.

Des effets secondaires au détatouage?

Il existe, comme dans toute intervention mettant à l’épreuve l’organisme, des effets transitionnels notables, plus ou moins longs et plus ou moins durables, comme une réaction cutanée. Des rougeurs localisées sur la zone détatouée, ainsi qu’une sensation de chaleur peuvent se manifester et disparaître au bout de quelques heures. Cet acte médical peut également provoquer des croûtes, oedèmes, ou cloques qu’il ne faudra surtout pas manipuler mais sur lesquelles l’application d’une crème réparatrice – qui vous sera systématiquement proposée dans le but d’aider à la cicatrisation – sera nécessaire.

Plus rarement, une hypo ou une hyper-pigmentation pourra être observée, causées respectivement par un manque ou au contraire un afflux excessif de mélanine dans les couches superficielles de la peau. Ces effets sont la plupart du temps réversibles, relevant d’une potentielle réaction naturelle de l’organisme.

Par ailleurs et dans la majorité des cas, en fonction du laser impliqué, aucune cicatrice ne subsiste, même si certains cas comportent des risques plus importants.


ZONES A TRAITER

Tout le corps

COMBIEN DE SEANCE ?

Le nombre de séances est indiqué après consultation médicale et varie en fonction de la zone à traiter, de la taille du tatouage et après analyse précise des pigments (couleurs).

Tarifs (Indicatifs)

Le prix définitif est indiqué après consultation médicale.

Détatouage à partir de 50 €

(Tarifs excluant la première consultation de 40 €)

Prendre contact

Contactez-nous avec les informations suivantes, ou remplissez le formulaire.

Le MEL
2, avenue des fontaines,
86270 LA ROCHE POSAY
Votre itinéraire ?

Par E-mail :
contact@le-mel.fr

Par téléphone :
05.49.19.65.09

Contactez-nous